avion guerre
#Actualite #AvionsDeGuerre #Industrie #Nigeria
Agence Ecofin
30 juillet 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 30 Juillet 2021 à 12:16

En 2017, le président américain Donald Trump avait décidé de donner son feu vert à la vente de 12 avions de guerre au Nigeria. Une partie de cette commande a été livrée jeudi dernier, avec pour objectif de renforcer la lutte contre l’insécurité dans le pays.

Le Nigeria a reçu livraison de six avions de guerre A 29 Super Tucano spécialisé dans l’attaque légère, la lutte anti-guérilla et les missions de formation des pilotes. L’information a été confirmée ce jeudi par l’armée de l’air du pays ouest-africain.

Selon les autorités publiques, cette livraison fait partie d’un lot de 12 avions de combats commandés par Abuja à Washington pour environ 593 millions $. L’accord de vente avait été ressuscité en 2017 sous la présidence de Donald Trump après avoir été gelé par l’administration de Barack Obama, suite à des accusations de violations de droits humains par l’armée nigériane.

Il faut rappeler que le Nigeria est englué depuis plusieurs années dans une crise sécuritaire de laquelle il n’arrive pas à se sortir. Malgré les actions entreprises par l’armée, les attaques terroristes et enlèvements se sont multipliés, alimentant le mécontentement d’une population qui subit de plein fouet les conséquences de cette insécurité.

L’objectif de l’armée nigériane est d’adapter ses tactiques de combats à la guerre asymétrique que lui mène les djihadistes qui sévissent dans le pays. Pour l’instant aucun détail n’a encore été fourni concernant la date de livraison du second lot d’avions.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.