worker
#Actualite #Economie #Emploi #Gabon
Agence Ecofin
12 novembre 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 12 Novembre 2021 à 10:37

Dans l’optique de promouvoir et de valoriser le métier de chauffeur de taxi, l’Office national de l’emploi (ONE) va lancer dans les tout prochains mois « un taxi, un emploi, un avenir », un projet destiné à faciliter l’insertion professionnelle et l’autonomisation des jeunes Gabonais.

La présentation officielle de ce projet a été faite ce 29 octobre 2021 en présence des opérateurs économiques et du ministre gabonais des PME, Hugues Mbadinga Madiya. Ce projet s’adresse aux demandeurs d’emploi inscrits à l’ONE, titulaires d’un baccalauréat et détenteurs d’un permis de conduire.

L’objectif est de leur permettre de devenir propriétaires d’un taxi sans dépôt de caution. Pour acquérir le véhicule, « c’est l’Office national de l’emploi qui va contracter auprès de son partenaire financier Epargne développement du Gabon (EDG), un crédit », a déclaré le directeur général de l’ONE, Hans Landry Ivala.

Et pour rembourser le prêt et acquérir la voiture, les chauffeurs devront conduire les taxis du lundi au samedi de 8h à 20h et verser chaque jour 22 000 FCFA dans le compte d’EDG pendant 48 mois. Selon le directeur général, la particularité de ce projet est qu’il intègre tous les retours d’expériences des projets qui ont été plus ou moins jugés mitigés. « Ces taxis sont géolocalisés, c’est-à-dire à tout moment nous savons où est le taxi.

Nous fixons les horaires, après 20 heures le taxi doit être parqué. Avec un certain nombre de conditions mises en place, si elles ne sont pas respectées, nous remplaçons la personne », a-t-il expliqué. Selon Le Nouveau Gabon, les opérateurs économiques, contributeurs du fonds ONE-Entreprendre, pourront à travers l’achat d’espaces publicitaires sur lesdits véhicules accompagner cette initiative.

Les ventes de ces espaces publicitaires serviront à couvrir les frais de vidanges et de pneumatique. Le Gabon possède l’un des taux de chômage parmi les jeunes les plus élevés d’Afrique subsaharienne (36%), selon l’OIT. Entre 2016 et 2020, l’ONE a enregistré 64 077 demandeurs d’emploi, et plus de 87% de ces personnes à la recherche de travail sont âgées de 16 à 34 ans.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.