Quartier des administrations Lome Togo
#Accord #Actualite #Afrique #BanqueAfricaineDeDeveloppement #Economie #Financement #Finances #Gouvernement #Togo
Denys Bédarride
2 mars 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Mars 2022 à 11:17

Le représentant pays du Groupe de la Banque africaine de développement au Togo Wilfrid Abiola, et le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya, ont signé le 17 février dernier, deux accords de financement de deux projets dans le secteur de la gouvernance d’un montant total d’environ 14,3 millions d’euros (9,4 milliards de francs CFA) pour accélérer le plan quinquennal « Togo 2025 ».

« Le Groupe de la Banque africaine de développement continuera d’accompagner les actions de développement du Togo en faveur des populations dans les divers secteurs d’activité selon les priorités définies par le gouvernement du Togo », a déclaré Wilfrid Abiola lors des signatures d’accords. 

Le premier accord de financement porte sur le Projet d’appui à la gouvernance et au développement du secteur privé, d’un montant d’environ 13 millions d’euros. Il est financé sur un prêt de 9,4 millions d’euros et un don d’environ trois millions d’euros du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque.

Le projet permettra de poursuivre les efforts du gouvernement du Togo pour l’amélioration de la gouvernance financière à travers le renforcement de la mobilisation des ressources internes, la gestion de la dette publique, le renforcement de l’intégrité de la chaîne des dépenses et de la lutte contre la corruption. Il soutiendra également, le développement des capacités des structures publiques de soutien au secteur privé, ainsi que le renforcement des compétences des organisations et des acteurs du secteur privé.

Le second accord porte sur le Projet d’appui à la promotion des investissements et au développement des partenariats privé‑public. Il est financé grâce à un don de 1,1 million d’euros de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement dans le cadre de la Facilité d’appui à la transition.

Il vise à renforcer le cadre institutionnel pour le développement et le suivi des Partenariats public-privé (PPP), à travers un soutien au ministère de la Promotion des investissements. Le projet permettra notamment la mise en place d’un cadre d’échanges régulier public-privé, en vue d’une convergence d’idées afin d’opérer les réformes nécessaires et lever ainsi les contraintes qui pèsent sur l’environnement des affaires au Togo. 

Il permettra également d’appuyer l’organisation du forum des investisseurs, de renforcer les capacités du secteur privé et de sensibiliser les acteurs sur la feuille de route quinquennale « Togo 2025 » du gouvernement qui se décline en trois axes stratégiques et 42 projets et réformes prioritaires.

Le Projet d’appui à la gouvernance et au développement du secteur privé sera mis en œuvre sur une période de quatre ans à partir de la date de signature. Quant au Projet d’appui à la promotion des investissements et au développement des partenariats privé-public, il sera exécuté sur une période de 18 mois.

Source : La Banque Africaine de Développement 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.