centrale hydroelectrique
#Actualite #CentraleHydroElectrique #Electricite #Electrification #Electrique #Energie #Hydroelectricite #Hydroelectrique #Kigali #Rwanda
Agence Ecofin
30 mai 2022 Dernière mise à jour le Lundi 30 Mai 2022 à 07:30

Afin d’améliorer les conditions de vie de la population via un accès accru à une énergie fiable et abordable, l’Etat rwandais a déjà quasiment doublé sa capacité d’électrification ces dernières années.

L’Etat rwandais a annoncé le 21 mai, la construction de la centrale hydroélectrique Nyabarongo II, située à 27 km de Kigali, à la jonction entre les provinces du Sud et du Nord. D’un coût de 214 millions de dollars, le projet couvrira une superficie d’environ 600 hectares dans les districts de Rulindo, Gakenke et Kamonyi et se déroulera en trois phases.

L’infrastructure va permettre de contrôler les inondations le long des rivières Nyabarongo et Akagera et, stimulera les efforts du pays pour garantir l’accès universel à l’électricité d’ici 2024.

Le contrat de réalisation de l’infrastructure a été attribué à la société chinoise Sinohydro. « Grâce à ce projet, nous voulons transformer les terres touchées par les inondations en terres arables et augmenter la disponibilité de l’électricité avec à la clef plus de moyens de subsistance pour les populations locales », a déclaré Wang Jiaxin, le chargé d’affaires à l’ambassade de Chine au Rwanda.

Selon le ministre des Finances et de la Planification économique, Uzziel Ndagijimana, le taux d’accès à l’énergie au Rwanda était de 63 % en 2021 contre 37 % il y a trois ans.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.