accra capitale ghana
#Actualite #Afrique #Cacao #Commerce #Croissance #CroissanceEconomique #Economie #Gaz #Or #Petrole #Ghana
Agence Ecofin
2 juin 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 2 Juin 2022 à 07:30

Le commerce constitue une part importante dans les économies des pays. Grâce à ses matières premières tels que le pétrole, le gaz et le cacao, le Ghana, le plus grand producteur d’or en Afrique, continue de réaliser des performances commerciales.

Le Ghana a réalisé un excédent commercial de 1,33 milliard de dollars au cours des quatre premiers mois de l’année 2022. Ce résultat est supérieur de 20% à l’excédent réalisé au cours des douze mois de l’année 2021 (1,107 milliard $). L’information émane d’un communiqué de presse du Comité de politique monétaire de la Banque centrale du Ghana (BoG) publié le lundi 23 mai.

D’après la note, cette hausse qui représente près de 1,9 % du produit intérieur brut (PIB) est tirée principalement par le pétrole brut et les exportations d’or.

« Les recettes d’exportation de pétrole brut ont enregistré une croissance significative de 61,0 % pour atteindre 1,9 milliard de dollars US, en raison des effets de prix, tandis que les exportations d’or ont augmenté de 3,6 %, également soutenues par les effets de prix », fait savoir le Comité de politique monétaire.

Malgré cette performance, les sorties de revenus d’investissement et les paiements nets de service ont entraîné un déficit de la balance courante de 128,15 millions de dollars (0,2 % du PIB) pour le premier trimestre 2022. Toutefois, ce déficit reste inférieur de 0,2% à celui du premier trimestre 2021.

« Le compte de capital et le compte financier ont toutefois enregistré des sorties importantes dues à des inversions nettes de portefeuille et à des sorties nettes de capitaux privés. Ce qui a entraîné un déficit global de la balance des paiements de 934,46 millions de dollars pour le premier trimestre 2022 contre un déficit de 429,93 millions de dollars à la même période, l’année dernière », fait savoir le communiqué.

Grâce à ses exportations d’or et de cacao et au développement d’importantes réserves de pétrole et de gaz, le Ghana a réussi à se hisser au rang des pays à revenu intermédiaire depuis 2011, d’après la Banque mondiale. Entre 1993 et 2016, les autorités ont réduit la pauvreté de moitié dans le pays en la faisant passer de 52,7% à 23,4%.

Pour rappel, le pays est devenu le premier producteur d’or sur le continent depuis 2018.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.