route
#Actualite #Afrique #Commerce #Route #Tourisme #Touristique #Ghana #Tanzanie
Agence Ecofin
9 juin 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 9 Juin 2022 à 07:30

Pour plusieurs États africains, le renforcement des liens bilatéraux constitue une démarche essentielle à la création de meilleures conditions pour une mise en œuvre efficace de la zone de libre-échange continentale.

La Tanzanie et le Ghana veulent ouvrir une route aérienne d’ici la fin de l’année pour augmenter les arrivées de touristes, développer les affaires et le commerce. En marge de la visite d’État de la présidente Samia Suluhu Hassan à Accra, les deux pays ont organisé le forum Tanzanie-Ghana sur le tourisme, l’investissement et le commerce, au cours duquel des opérateurs économiques et des institutions ciblées ont identifié des domaines de collaboration qui permettront d’approfondir les rapports bilatéraux.

La création d’un couloir aérien fait partie d’une série d’accords signés en vue de booster les échanges. Cette route permettra aux compagnies aériennes de desservir toutes les destinations en Tanzanie et au Ghana avec des possibilités, de partage de code. Ceci intervient dans un contexte où le gouvernement ghanéen est proche de créer une nouvelle compagnie aérienne.

Durant la période 2016-2021, les arrivées de touristes ghanéens en Tanzanie se sont chiffrées à 15 500, selon Benson Bana, haut-commissaire tanzanien accrédité auprès de 15 pays d’Afrique de l’Ouest. 

À en croire le diplomate tanzanien, son pays souhaiterait augmenter de 22% les flux actuels en provenance du Ghana pour atteindre une moyenne annuelle de 4 500 visiteurs contre 2 585 actuellement.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.