Johannesburg view topofCC 01
#BanqueMondiale #Chomage #Economie #Emploi #AfriqueDuSud
Agence Ecofin
21 juillet 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 21 Juillet 2022 à 07:00

En proie à un taux de chômage très élevé depuis plusieurs années, l’Afrique du Sud a vu sa situation socioéconomique se détériorer avec l’arrivée de la covid-19. Au cours du premier trimestre 2022, le taux de chômage du pays a atteint les 34,5%.

L’Afrique du Sud espère pouvoir créer 2 millions d’emplois d’ici 2024. C’est ce qu’a indiqué le ministre sud-africain du Travail, Thulas Nxesi, lors d’un entretien accordé à l’Agence de presse Bloomberg.

Selon le responsable, l’objectif est d’inverser la courbe du chômage national, qui ne cesse de grimper, depuis plusieurs années. Au premier trimestre 2022, le taux de chômage avait ainsi atteint les 34,5%, soit le troisième plus haut enregistré par le pays depuis 2008, bien qu’il soit en baisse en glissement trimestriel.

Si le responsable n’a pas détaillé le plan devant permettre d’atteindre cet objectif, il faut souligner que l’annonce intervient alors que l’Afrique du Sud essaye de se relever d’une crise économique depuis plusieurs années, et qui s’est accélérée avec la covid-19.

Après une croissance atone entre 2015 et 2019, le PIB du pays s’est effondré de 6,4% en 2020, selon les chiffres du FMI. A fin 2020, au plus fort de la crise sanitaire, la Banque mondiale indique que le nombre de personnes employées avait baissé d’au moins 1,5 millions alors que les salaires de ceux qui ont conservé leurs emplois ont baissé d’environ 10% à 15% en moyenne.

A deux ans des élections générales, de nombreux observateurs estiment que la crise économique et celle du secteur social seront les principales thématiques sur lesquelles sera évalué le président de la République, Cyril Ramaphosa.  

Notons que pour relever la pente, les autorités ont annoncé plusieurs plans de relance économique. Parmi ceux-ci figure un « Fonds pour l’emploi social » annoncé en juin dernier pour créer « 50 000 nouvelles possibilités d’emploi au cours de la première phase, avant de s’étendre davantage au cours des phases suivantes ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.