#Budget #Chomage #Economie #Emplois #Himo #Cameroun
Denys Bédarride
15 juillet 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 15 Juillet 2020 à 14:30

Entre 2020 et 2025, le Cameroun ambitionne de créer 100 000 Emplois, grâce à la mise en œuvre de projets à haute intensité de main-d’œuvre (Himo). Cette approche qui exige l’utilisation de la matière première locale favorisera le développement des collectivités locales.

Au cours de la période 2020-2025, le gouvernement camerounais entend créer 100 000 emplois pour lutter contre le Chômage qui sévit dans le pays. Pour ce faire, les pouvoirs publics ambitionnent d’implémenter dans le pays des projets exécutés selon l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (Himo).

Cette information a été révélée le 1er juillet 2020 dans la capitale camerounaise, au cours de l’atelier de validation du programme national intégré d’aménagement des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) par l’approche Himo. Celle-ci exige l’utilisation de la matière première et de la main-d’œuvre locale.

Cette particularité fait que, soutient Médard Kouatchou, responsable de l’unité Himo au ministère de l’Economie, 70 à 80% du Budget d’un projet Himo reste dans la localité qui accueille ledit projet.

Pour rappel, la validation par le gouvernement camerounais d’un programme national intégré d’aménagement des collectivités territoriales décentralisées par l’approche Himo découle d’une phase pilote implémentée avec succès depuis l’année 2013.

Selon le ministère de l’Economie, entre 2013 et 2020, l’Etat a injecté une enveloppe globale de 9 milliards FCFA dans 38 communes du pays, pour la réalisation de projets suivant l’approche Himo. Grâce à ces projets, 6200 emplois ont été créés dans ces collectivités territoriales, avec environ 3 milliards FCFA distribués aux populations au titre des salaires.

Source Agence Ecofin juillet 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.