#Accra #Energie #Eoliens #Hydroelectricite #Ghana
Denys Bédarride
29 juillet 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 29 Juillet 2020 à 14:30

Cette capacité sera atteinte en plusieurs phases, avec l’appui du fonds de facilitation des investissements dans le secteur des énergies renouvelables et permettra de diversifier le mix énergétique national.

L’énergéticien suisse Nek ambitionne de construire plusieurs parcs Éoliens d’une capacité combinée de 1 000 MW au Ghana. Le producteur indépendant d’Énergie mettra en place son projet en plusieurs phases.

La compagnie construira en effet, entre autres, une centrale de 200 MW à 80 km de la capitale ghanéenne Accra. Elle compte également mettre en place un parc éolien de 225 MW à Ayitepa dans le sud-est du pays. Les études relatives à la construction de cette infrastructure ont déjà démarré et la compagnie espère céder sa production à 8,9 centimes de dollars par kilowattheure à l’ECG, la compagnie électrique nationale.

La mise en œuvre de la totalité du programme permettra de diversifier le mix énergétique du Ghana. Le pays produit en effet 2 800 MW à partir de sources thermiques et 1 580 MW à partir de l’Hydroélectricité, ce qui le rend vulnérable aux variations de la pluviométrie.

Source Agence Ecofin juillet 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.