#Djibouti #Electricite #Soudan #Ethiopie
Denys Bédarride
12 août 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 12 Août 2020 à 10:30

L’Ethiopie a généré 66,4 millions $ lors de l’exercice budgétaire écoulé grâce à l’exportation d’une partie de son électricité vers le Soudan et Djibouti. La performance qui dépasse de 16 % les objectifs annuels initiaux, a été possible grâce à la bonne pluviométrie enregistrée sur la période.

En Ethiopie, les revenus d’exportation de l’électricité se sont élevés à 66,4 millions $ pour l’année budgétaire qui s’est achevée en juillet 2020. Selon l’ Ethiopian Electric Power, la compagnie électrique nationale, ce montant est supérieur de 16 % à l’objectif initialement fixé par le pays en termes de revenu d’exportation d’électricité. Le pays avait en effet tablé sur une recette de 57 millions $.

L’électricité a été expédiée principalement vers le Soudan et Djibouti dont les paiements ont respectivement atteint 29,3 millions $ et 37,1 millions $.

Cette amélioration a été possible grâce à l’accroissement des performances des barrages hydroélectriques qui ont reçu une quantité suffisante d’eau au cours de l’année.

L’Ethiopie ambitionne de créer une meilleure intégration électrique avec les autres pays de la région, dont le Sud-Soudan, la Somalie et le Kenya. Elle construit d’ailleurs une interconnexion avec ce dernier, dont la mise en service est imminente.

Le pays qui augmentera bientôt significativement sa puissance électrique avec la mise en service du barrage hydroélectrique de la Grande Renaissance (6 450 MW), entend devenir un acteur important du marché énergétique régional.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.