#CentraleSolaire #Mozambique
Denys Bédarride
4 novembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Novembre 2020 à 19:30

La construction de la centrale solaire de Cabo Delgado au Mozambique a démarré. L’infrastructure de 41 MW développée par Neoen sera construite par Efacec Power Solution afin d’alimenter 175 000 ménages dans le cadre d’un contrat de 20 ans conclu avec EDM.

Au Mozambique, le producteur indépendant d’énergie Neoen a lancé les travaux de construction de la centrale photovoltaïque de Cabo Delgado. D’une capacité de 41 MW, l’infrastructure est développée par le Français en collaboration avec Electricidade de Moçambique (EDM), la compagnie électrique nationale mozambicaine dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Les travaux de construction de la centrale ont été confiés à Efacec Power Solutions, une entreprise portugaise. Ils se feront sur un terrain de 138 hectares dans le nord-est du pays.
La production de la centrale sera cédée au réseau électrique national par le biais d’une ligne électrique haute tension dans le cadre d’un accord de rachat d’électricité conclu pour une période de 20 ans.

Elle alimentera 175 000 foyers mozambicains et évitera l’émission de 49 000 tonnes de CO2 par an. Le projet a bénéficié de l’appui financier de 40 millions d’euros de la Proparco, la branche de l’Agence française de développement dédiée au secteur privé.

« La France, à travers le groupe Agence française de développement, est très fière de participer au financement de la construction de cette centrale solaire. Il est important de préciser que le prêt de l’AFD et Proparco comprend une tranche concessionnelle, autorisée grâce à l’effort financier consenti par l’Etat français, afin d’optimiser le tarif proposé et de soutenir localement les bénéfices environnementaux et sociaux positifs de ce projet », a affirmé David Izzo, l’Ambassadeur de France au Mozambique.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.