#Petroliere #Soudan
Denys Bédarride
10 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Décembre 2020 à 19:30

Cette décision intervient au moment où des pourparlers axés sur de nouveaux investissements dans le secteur, sont en cours avec des entreprises étrangères.

Suleiman Hamed, sous-secrétaire au ministère soudanais de l’Energie et des Mines, a annoncé le 2 décembre, que le Soudan portera sa production de pétrole de 61 000 barils par jour à 80 000 barils par jour, l’année prochaine. Ceci, grâce à un certain nombre de projets s’inscrivant dans la droite ligne des efforts de Khartoum pour relancer sa production, en baisse depuis la sécession du Soudan du Sud en 2011.

Ainsi, en novembre dernier, le gouvernement a planifié un appel d’offres international de 27 concessions d’exploration, dont la date de lancement n’a toujours pas encore été annoncée. D’autres opérations visant à lancer de nouveaux projets de développement sont en cours de négociation.

Par ailleurs, Hamed a révélé que le Soudan dispose désormais de réserves de pétrole estimées à environ 6 milliards de barils dont 1,7 milliard de barils ont déjà été exploités. Il a également ajouté qu’une société française mène actuellement des audits pour estimer la quantité exacte de gaz disponible dans le pays.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.