cote ivoire energie
#Actualite #Electricite #Energie #CoteDIvoire
Denys Bédarride
8 février 2021 Dernière mise à jour le Lundi 8 Février 2021 à 10:55

L’accès à l’électricité est l’un des piliers du développement. Raison pour laquelle l’ensemble des pays émergents s’efforcent d’atteindre l’accès universel. En Côte d’Ivoire le ministère en charge de la question énergétique fait le point sur les avancées réalisées en 2020.


La Côte d’Ivoire continue ses efforts d’amélioration de l’accès à l’électricité de sa population. Entre 2019 et 2020, 900 localités ont été connectées chaque année selon le ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables.

Ce chiffre représente le triple des communautés raccordées annuellement en moyenne entre 2012 et 2018. Le ministère annonce également que 1,4 million de familles à faibles revenus ont bénéficié d’une baisse de 20 % du tarif social qui leur est appliqué.

En outre, plus d’un million familles défavorisées ont bénéficié d’une prise en charge de leurs factures dans le cadre des mesures sociales mises en œuvre pour atténuer les effets de la pandémie de la Covid-19.

440 000 autres abonnés ont été dotés de compteurs électriques dans le cadre du Programme « électricité pour tous ».

Au cours de l’année écoulée, le pays a également entamé la construction d’une centrale à biomasse de 46 MW à Aboisso. Le ministère a procédé à la sensibilisation de plus de 7,5 millions de personnes sur l’adoption d’habitudes de consommation électrique plus économes.

Des démarches sont également en cours pour la création de l’École supérieure du pétrole et de l’énergie. L’objectif national actuel est d’atteindre un taux d’électrification de 100 % d’ici à 2025. Dans cette optique, les raccordements se poursuivront en 2021.

« Cette année, au moins 200 000 familles en plus bénéficieront d’un compteur électrique à domicile à travers le Programme électricité pour tous », a affirmé Abdourahmane Cissé (photo), le ministre ivoirien de l’Energie.

Rappelons qu’outre cette ambition, la Côte d’Ivoire entend également devenir d’ici à 2030, un hub énergétique régional. Elle compte faire passer sa puissance installée à 6 600 MW afin d’approvisionner ses voisins de la sous-région.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.