co2
#Actualite #ChangementClimatique #Economie #Environnement #Kenya
Agence Ecofin
4 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 4 Mai 2021 à 15:18

Le Kenya, comme d'autres pays, subit les effets du changement climatique. Le pays est confronté à la montée des eaux et à la sécheresse dans les régions arides. Des problèmes auxquels il compte faire face en s’en donnant les moyens.

Pour réduire les évènements climatiques extrêmes et permettre l’adaptation de ses populations et de son économie, le gouvernement central kényan prévoit d’engager 8 milliards de dollars sur les 10 prochaines années.

« Nous prenons cet engagement parce que nous voyons et reconnaissons que le changement climatique est réel et que nous devons mettre nos propres ressources pour y faire face », a déclaré le secrétaire principal du ministère kényan de l’Environnement et des Forêts, Chris Kiptoo (photo).

Les fonds soutiendront l’adaptation au changement climatique dans les secteurs des transports, de l’eau, de l’énergie et des infrastructures. Ils seront également utilisés pour la conservation des forêts et la gestion des déchets.

Il y a quelques semaines, le gouvernement kényan a lancé un projet visant à restaurer au moins 500 000 hectares de pâturages dans 11 comtés arides. L’objectif est de lutter contre la sécheresse et la famine auxquelles sont confrontées ces régions.

Ces derniers mois, le pays a été exposé à la montée des eaux du lac Baringo. L’île de Longicharo a été complètement inondée. Les animaux sauvages vivant sur l’île, dont les girafes de Rothschild, ont été évacués en urgence.

Des événements extrêmes dont la survenance devrait se rapprocher et s’intensifier non seulement au Kenya, mais globalement selon les scientifiques. Avec ce nouvel engagement, le pays renforce son statut de figure de proue sur le continent, en ce qui concerne l’action climatique.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.