vaccin covid19
#Actualite #Covid19 #Economie #Sante #Vaccin #RDC
Agence Ecofin
11 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 11 Mai 2021 à 09:04

Dans le cadre de la mise en œuvre de la campagne de vaccination contre la covid-19, la RDC a reçu 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca via la facilité Covax. Cependant, son déploiement a dû être reporté au 19 avril rendant impossible l’utilisation de toutes les doses avant expiration.

La République démocratique du Congo (RDC) a lancé la réaffectation vers d’autres pays des vaccins contre la covid-19 qui ne pourront être administrés avant leur expiration.

C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, à l’agence de presse Reuters le jeudi 29 avril 2021. Selon le responsable, 1,3 million de doses de vaccins seront redistribuées entre autres au Ghana, au Togo, à la République centrafricaine et à Madagascar.

Il a indiqué qu’il s’agit d’un « signe de solidarité que le Congo donne à ses pays frères ». Suite à cette annonce, un avion en provenance de l’Angola a récupéré près de 500 000 doses du vaccin AstraZeneca.

La décision du gouvernement est justifiée par le fait qu’à cause d’un lancement tardif de la campagne de vaccination, toutes les doses reçues par la RDC risquent de ne pas être utilisées avant le 24 juin, date de leur expiration.

En effet, la campagne dont le lancement était prévu pour le 12 mars a commencé le 19 avril, et 2035 personnes ont pu recevoir les premières doses. Il faut rappeler que la RDC avait reçu le 2 mars 2021, 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca.

Toutefois, les autorités ont dû retarder son déploiement suite à la décision de plusieurs pays de suspendre son utilisation cause des cas de formation de caillots de sang. Notons que d’autres doses de vaccins sont attendues par le pays puisque d’après Jean-Jacques Mbungani, il récupérera de nouveaux vaccins via le système COVAX.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.