agriculture
#Actualite #Agriculture #Economie #Nigeria
Agence Ecofin
29 juin 2021 Dernière mise à jour le Mardi 29 Juin 2021 à 16:49

Au Nigeria, l’agriculture est l’un des principaux contributeurs au PIB. Si le secteur connaît depuis la fin de l’année dernière une bonne croissance, la dynamique peine encore à se refléter sur le plan commercial.

Au Nigeria, la valeur des expéditions de produits agricoles s’est établie à 127,2 milliards de nairas (310 millions $) d’après les dernières données relayées par le Bureau national de la statistique (NBS). Sur la période, les principaux produits écoulés ont été le sésame (41,9 milliards de nairas), le cacao fermenté (32,2 milliards de nairas), la noix de cajou (10,4 milliards de nairas) et la noix de coco (8,6 milliards de nairas).

Si globalement, les recettes d’exportation sont en forte progression de 128 % comparativement au dernier trimestre de 2020, cela reste encore largement insuffisant pour renflouer la balance commerciale agricole. Celle-ci a en effet affiché un solde négatif de 503 milliards de nairas avec des importations en hausse de 140 % sur le premier trimestre de cette année à 630,2 milliards de nairas (1,5 milliard $).

En dépit de cette contreperformance commerciale, il faut souligner que la croissance du secteur agricole a atteint 2,28 %, ce qui fait de l’agriculture, le secteur économique le plus performant sur la période devant les services (- 0,39 %) et les industries (- 0,94 %).

En outre, la contribution de l’agriculture au PIB a été de 22,3 % durant le premier trimestre 2021. Pour rappel, la part du secteur agricole dans le PIB a atteint 26,2 % en 2020, soit son plus haut niveau depuis 2012.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.