poissons
#Actualite #Construction #Economie #SierraLeone
Agence Ecofin
20 juillet 2021 Dernière mise à jour le Mardi 20 Juillet 2021 à 11:22

En Sierra Leone, la pêche est l’un des principaux piliers de l’économie. Si dans le pays, l’importance du secteur fait l’unanimité, la stratégie de valorisation des ressources halieutiques suscite encore quant à elle de nombreuses tensions.

En Sierra Leone, le Parlement a donné son feu vert à l’accord de coopération technique et économique entre le gouvernement et la Chine à propos de l’édification d’un port de pêche. D’un coût de 55 millions $, ce projet s’étendra sur 100 hectares au niveau de la plage de Black Johnson située à 35 km au sud de la capitale Freetown.

Se réjouissant de cette approbation, Emma Kowa Jalloh, ministre de la Pêche et des Ressources marines souligne que cette initiative permettra au pays de mettre à profit son potentiel halieutique important. Elle devrait aussi permettre au pays de disposer d’un point de passage pour les navires qui pourront désormais stationner en cale sèche au lieu de le faire dans d’autres pays riverains comme le Cap-Vert et le Sénégal comme ils le font actuellement.

Toutefois, ce projet suscite déjà un front d’opposition de la part des organisations écologiques et des groupes de défense des droits de l’homme. Pour ses détracteurs, la construction du port de pêche engendrera une catastrophe pour les populations locales qui dépendent de la zone pour leurs moyens de subsistance ainsi que pour la biodiversité.

Ainsi, les organisations craignent que les travaux au niveau de la plage de Black Johnson, affectent la Western Area Peninsula Forest Reserve, une réserve naturelle à la périphérie qui héberge plusieurs espèces d’animaux comme les dauphins, les baleines et les chimpanzés ainsi que d’autres espèces de poissons.

Pour rappel, la Sierra Leone possède une zone économique exclusive de 166 000 km² abritant plus de 200 espèces de poissons. Dans le pays, la pêche compte pour environ 12 % du PIB.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.