vaccin covid19
#Actualite #Economie #Sante #Vaccin #Vaccination #Ghana
Agence Ecofin
31 août 2021 Dernière mise à jour le Mardi 31 Août 2021 à 11:44

Au Ghana, les cas de covid-19 sont en baisse. Au cours des sept derniers jours, seuls 8 cas ont été recensés pour 100 000 personnes. Le taux d’infection a chuté de 50% avec 389 nouvelles contaminations en moyenne par jour. Malgré ces chiffres positifs, le gouvernement reste décidé à mettre fin à l’épidémie.

Le chef d’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo a quitté le Ghana le 22 août pour une réunion officielle de travail en Allemagne. En marge de cette rencontre, il va s’entretenir avec les responsables du laboratoire Pfizer-BioNTech, en vue de la création d’un institut de vaccins au Ghana, a-t-on appris de la Ghana News Agency.

Le président qui se rend en Allemagne sur invitation de la chancelière allemande Angela Merkel en profitera aussi pour discuter des « modalités d’achat d’une plus grande quantité du vaccin de ce fabricant pour le programme de vaccination covid-19 au Ghana ».

Le Ghana a reçu 249 000 doses du vaccin AstraZeneca de la part du Royaume-Uni via le mécanisme Covax, le mardi 17 août.

Avant l’arrivée de ces doses, le pays qui avait déjà acquis 177 600 doses du vaccin Johnson & Johnson s’est engagé dans une campagne d’inoculation des « personnes non vaccinées dans les zones sensibles de la covid-19 dans les régions du Grand Accra et d’Ashanti ».

Par ailleurs, le conseiller présidentiel à la Santé, le Dr Anthony Nsiah-Asare a annoncé la réception, d’ici septembre, de 1 229 670 de doses des vaccins Pfizer et Moderna. Toutes ces doses sont toutefois insuffisantes, quand on sait que le pays ambitionne de vacciner 20 millions de personnes.

Depuis la découverte du premier cas de la maladie au Ghana, 113 957 cas de contamination ont été recensés pour 961 décès.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.