ABIDJAN
#Economie #Finance #Afrique
Agence Ecofin
7 décembre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 7 Décembre 2021 à 11:30

La valeur des fusions-acquisitions bat des records cette année en Afrique. Mais derrière cette performance se dissimulent de petites fragilités, comme un nombre moins important de transactions.

La valeur des fusions-acquisitions déjà clôturées en 2021 en Afrique a atteint la somme de 58,2 milliards $, a appris l’Agence Ecofin d’une analyse des données de marchés. C’est le niveau d’activité le plus élevé pour le secteur sur le continent, depuis 2017. Aussi bien en Afrique du Nord que subsaharienne, des records ont été battus.

Au Maghreb, la valeur des fusions-acquisitions clôturées a atteint 7,35 milliards $, tandis qu’en Afrique subsaharienne les 50,8 milliards $ d’opérations clôturées sont au-dessus des 34,4 milliards $ pour l’ensemble de la période allant de 2018 à 2020.

Cette dernière année a été particulièrement mauvaise pour les activités du secteur, avec 10,46 milliards $ de fusions-acquisitions clôturées.

Cette performance record pour l’Afrique dissimule cependant de petites fragilités. Elle repose déjà sur 176 transactions contre 322 pour l’ensemble de l’année 2020. Cela peut induire comme hypothèse que ce sont de gros deals qui ont tiré les valeurs vers le haut et non une dynamique d’ensemble.

Aussi, l’essentiel de la valeur des transactions se concentre sur le troisième trimestre pour l’Afrique subsaharienne, et le troisième et le quatrième trimestres pour l’Afrique du Nord.

Il est aussi important de relever que certaines des opérations ont constitué des annulations de transaction. Mais une majorité plus importante d’acquisitions ont été confirmées.

La valeur des fusions-acquisitions en Afrique devrait continuer de progresser. Au total, ce sont 332 deals qui y ont jusqu’ici été annoncés, pour une valeur elle aussi record de 72,55 milliards $, selon des informations fournies par Capital IQ.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.