riz
#Actualite #Agriculture #Economie #Riz #Benin
Agence Ecofin
15 décembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 15 Décembre 2021 à 12:38

Dans le pays, la hausse de la demande de la denrée surtout en zone urbaine ces dernières années appelle à un renforcement de l’offre locale.

Au Bénin, l’exécutif vient d’allouer un domaine de 30 000 hectares à la compagnie rizicole nigériane Labana Rice Mills. D’après Abdullahi Idris-Zuru, directeur général de l’entreprise, cette superficie devrait permettre de produire 20 000 tonnes de riz paddy pendant la saison sèche en 2022 en finançant des exploitants indépendants. « Cet octroi fait suite à l’évaluation par l’exécutif, des usines de transformation et des rizières de la compagnie, installées à Birnin dans l’Etat de Kebbi », indique M. Idris-Zuru.

Avec ce projet, Labana Rice Mills entend contribuer à l’amélioration de l’offre locale de riz dans le pays qui cible l’autosuffisance avec une production de 1 million de tonnes d’ici 2023 contre 400 000 tonnes actuellement. Pour rappel, Labana Rice Mills opère depuis 2014 dans le nord-ouest du Nigeria. Elle dispose actuellement de deux rizeries d’une capacité de production de 400 tonnes de riz étuvé par jour et entend porter à terme, ce potentiel journalier à 700 tonnes.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.