eletricite
#Allemagne #BanqueMondiale #Cooperation #CoreeDuSud #Decideurs #Diplomatie #ElectrificationRurale #Electrique #Energie #Entreprises #Financement #Institution #Investissements #Nigeria
Agence Ecofin
20 décembre 2021 Dernière mise à jour le Lundi 20 Décembre 2021 à 21:06

Maints accords sont signés dans ce sens depuis l’année dernière, et la Corée du Sud vient s’ajouter à la liste des donateurs avec un financement de 12,4 millions USD en faveur des zones rurales défavorisées.

La Corée du Sud financera l’installation de mini-réseaux électriques solaires en zone rurale au Nigeria. Une enveloppe de 12,4 millions $ a été annoncée au profit de structures locales compétentes, et le démarrage de ce projet porté par le KIAT (Institut coréen pour l’avancée technologique) est prévu pour avril 2022.

L’objectif est de desservir les communautés rurales à forte demande par une solution électrique stable et viable. Cela implique « l’installation de lignes de transmission et de distribution, la fourniture d’équipements et de systèmes électriques, et une formation pour l’exploitation et la maintenance » a expliqué Young-Chae, ambassadeur de la République sud-coréenne près le Nigeria.

55,4 % seulement de la population avaient du courant en 2019 selon la Banque mondiale, ce qui laisse environ 85 millions d’habitants dans le besoin. L’approvisionnement est assuré par des sociétés privées depuis la cessation des activités en 2013 de la National Electric Power Authority, fournisseur public historique, mais il reste irrégulier.

Depuis 2020, le gouvernement a pris des mesures pour améliorer la situation. 3,5 milliards de dollars d’accords ont déjà été signés avec la Banque mondiale, notamment pour réduire la dette des opérateurs, lutter contre la fraude et optimiser la distribution. Un partenariat est en cours avec l’Allemand Siemens pour moderniser le réseau et auditer l’ensemble du secteur, afin de faire passer d’ici 2030 la capacité de production à 30 000 MW quotidiens, contre 5 500 MW actuellement. Des accords de principe ont également été trouvés pour des financements futurs.

Le projet de mini-réseaux solaires avec la Corée du Sud est le fruit d’un accord-cadre initiant un appui technique au plan d’électrification du Nigeria et ses aspects afférents. Il vient renforcer le plan du Nigeria pour améliorer sa fourniture nationale défaillante, et permettra aussi aux populations non encore desservies de bénéficier des avantages liés à l’électricité, notamment une meilleure sécurité et la possibilité d’activité nocturne.

L’initiative est soutenue par le ministère coréen de l’Energie, de la Korea Polytechnic University, et les sociétés S&D Powernics et ILJIN Electrics.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.