cacao fruits
#Actualite #Afrique #Cacao #Production #CoteDIvoire
Agence Ecofin
24 mai 2022 Dernière mise à jour le Mardi 24 Mai 2022 à 07:30

Fournissant environ 40% de la production mondiale de cacao, la Côte d’Ivoire veut moderniser sa chaine de production en s’appuyant notamment sur le secteur privé. Au total, 03 stations d’empotage automatisés ont été construits par le groupe Bolloré pour contribuer à la réalisation de cet objectif.

Bolloré Transport & Logistics vient d’installer une station d’empotage de cacao de plus de 1,5 millions de dollars dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. La cérémonie d’inauguration de l’infrastructure a eu lieu le 13 mai.

La station, installée dans la ville de San Pedro, est la troisième du genre construite par le groupe Bolloré dans le pays. Elle est destinée à fluidifier le processus d’exportation des fèves de cacao en vrac, grâce notamment à l’accélération des opérations d’empotage.

« Grâce à un investissement d’un milliard de FCFA, cette nouvelle station d’empotage permettra également à Bolloré Transport & Logistics d’améliorer sa qualité de service, avec un potentiel d’accroissement de 30 à 50 % du volume de cacao traité à ce jour, sur cette base logistique. Elle bénéficiera en outre à toute la chaine de transport maritime (armateur, acconier, transitaire, transporteur, etc.…), de la communauté portuaire de San Pédro », indique l’entreprise.

L’infrastructure, dotée d’équipements robotisés et automatisés devrait également permettre de réduire le temps d’attente au niveau des chaines de transport des fèves de cacao et facilitera un gain de productivité. D’après Joel Housinou, Directeur Général de Bolloré Cote d’Ivoire, elle contribuera à la mise en œuvre de la stratégie de modernisation de toute la chaine de production du cacao prévue par les autorités ivoiriennes, « depuis les plantations jusqu’à l’exportation ».

« En sommes, cette nouvelle infrastructure sera favorable à une industrialisation plus accrue de la filière cacao en Côte d’Ivoire » souligne le responsable qui a également annoncé dans la foulée, l’ouverture d’ici le mois de septembre d’une nouvelle base logistique dans la zone aéroportuaire d’Abidjan. 

Rappelons qu’avec près de 2 millions de tonnes de fèves produites par an, la Cote d’Ivoire fournit 40% de la demande mondiale en cacao. Elle est le premier producteur mondial dans le secteur. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.