Capture décran 2020 12 17 à 12.55.41
#Actualite #Echanges #Epidemie #EtatsUnis #Maladie #Afrique #Mozambique
Agence Ecofin
1 juin 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Juin 2022 à 07:30

Le Mozambique qui fait partie des pays contenant le plus grand nombre de population vivant avec le VIH-SIDA a mis en place un programme, afin d’endiguer l’évolution de la maladie. Ce programme dénommé « plan opérationnel national (COP) » est soutenu par les partenaires internationaux du pays.

Les Etats-Unis ont annoncé l’octroi de 404 millions de dollars au Mozambique, en vue de soutenir la lutte contre le SIDA. L’information a été rendue publique par l’ambassade américaine à Maputo, le 23 mai sur son site Internet.

Ces fonds, utilisables dans le cadre du plan opérationnel national (COP) en 2023, sont destinés à aider le Mozambique à atteindre les objectifs 95-95-95 de l’ONUSIDA. Ils consistent à faire en sorte « que 95 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 95 % des personnes dont le test est positif soient sous traitement et que 95 % des personnes sous traitement aient une charge virale indétectable ».

« Le plan de la COP22 représente notre engagement commun à maîtriser l’épidémie, en mettant 1,9 million de Mozambicains sous traitement salvateur au cours des 18 prochains mois », a expliqué l’ambassadeur des USA près le Mozambique, Peter H. Vrooman (photo).

En 2020, avec plus de 2 millions de personnes infectées, le Mozambique était le troisième pays avec le plus de cas de VIH au monde.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.