aéroport
#Actualite #Aeroports #Afrique #Croissance #Tourisme #Transport #Togo
Agence Ecofin
14 juin 2022 Dernière mise à jour le Mardi 14 Juin 2022 à 07:30

Une hausse qui s’inscrit dans la tendance générale de reprise des activités aéroportuaires. Des performances similaires ont été observées dans plusieurs aéroports du continent, et les observateurs craignent désormais les pénuries de carburant et les congestions.

En 2021, l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé a enregistré un trafic passagers évalué à 960 000 voyageurs, selon les autorités aéroportuaires. Cela correspond à une hausse de 52%, comparativement aux 460 000 passagers recensés une année plus tôt. Ce chiffre de 2020 constituait néanmoins lui-même une baisse de 49% par rapport à 2019, ou la plateforme aéroportuaire de la capitale togolaise avait enregistré 916 000 voyageurs.

La baisse est l’effet de la Covid-19 et des restrictions qu’elle a entrainées. L’AIGE renoue avec la croissance, ce qui rend l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) assez enthousiaste. « Notre objectif est d’atteindre 1,5 million de passagers à l’horizon 2025. Avec la reprise des vols, nous avons une croissance exponentielle », a souligné le directeur de l’agence, Gnama Latta.

TogoFirst rappelle que conformément à la feuille de route gouvernementale, le Togo ambitionne de devenir un hub aérien dans la sous-région ouest-africaine. Suite à la rénovation de la plateforme de Lomé en 2016, de nombreuses autres réformes sont envisagées par les autorités du pays.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.