vcsPRAsset 3909557 349894 c7775745 b7f2 4fd5 b1f5 916805e14681 0 1
#Afrique #Echange #EchangesMediterraneens #Electrique #France #Inde #Transport #Kenya
Denys Bédarride
3 septembre 2022 Dernière mise à jour le Samedi 3 Septembre 2022 à 07:00

STIMA, le spécialiste de la technologie d'échange de batteries, et OneElectric, le premier fabricant indien de motos électriques, se sont associés pour déployer 3 000 motos électriques rechargeables dans une première phase au Kenya. Par la suite, la coentreprise s'étendra à d'autres pays africains.

Le partenariat associe les motos électriques durables et performantes de OneElectric à l’infrastructure de recharge instantanée de STIMA réplicable à grande échelle. OneElectric a déjà fourni une première série de 30 motos qui seront vendues sur le marché kenyan dans les semaines à venir.  

Grâce à ce partenariat, les entreprises peuvent déployer conjointement le modèle le plus évolutif de motos électriques, adapté aux marchés africains, définit par une sensibilité élevée au prix, une utilisation intensive pour usage commercial allant jusqu’à 300 km par jour dans des conditions difficiles et une demande accrue en termes de performances et de durabilité.  

Jason Gras, cofondateur et PDG de STIMA, déclare : “Le partenariat avec OneElectric permet à STIMA de servir les moto-taxis et livreurs sur le continent en déployant notre technologie innovante d’échange de batteries compatible avec les motos les plus robustes du marché. Ce partenariat contribue au développement d’une mobilité connectée et durable permettant aux conducteurs d’accroitre drastiquement leurs revenus.”

Gaurav Uppal, PDG de One Electric, ajoute : “Après avoir travaillé sur plusieurs marchés africains pendant plus d’un an, testé les produits avec STIMA à Nairobi, évalué les conditions locales et les habitudes de conduite, nous avons pu produire une moto qui peut répondre à la demande régionale. Le châssis robuste, les suspensions durables et résistantes, la carrosserie en métal, le moteur haute puissance et les batteries longue durée sont bien adaptées pour assurer une longue durée de vie à ces motos.”

STIMA estime qu’il y a aujourd’hui environ 20 millions de deux roues sur les routes en Afrique sub-saharienne, la plupart étant des mototaxis et des livreurs dont les coûts de fonctionnement seraient considérablement réduits en passant aux véhicules électriques. Avec les stations d’échange de batteries de STIMA à Nairobi, l’entreprise supprime les trois principaux obstacles à l’adoption des motos électriques : le coût initial élevé des batteries, les longs temps de recharge et la crainte du manque d’autonomie. Cela crée d’énormes opportunités pour les investisseurs en énergie. 

Emile Fulcheri, directeur technique de STIMA, déclare : “Les besoins en investissements dans les infrastructures énergétiques pour la mobilité électrique en Afrique se chiffrent en milliards. Nous mettons en place les technologies et les modèles commerciaux permettant le déploiement à large échelle de ces investissements. ” 

À propos de OneElectric

Formée par Gaurav Uppal et Abhijeet Shah en 2019, OneElectric ambitionne de devenir le leader des motos électriques pour les marchés indiens et africains, dans les segments 100 cc jusqu’à 180 cc. Ils sont présents et en cours d’essais dans 6 pays africains, en Inde, aux EAU et au Népal. Grâce à une R&D constante en matière de batteries, de moteurs et de technologies de contrôle, ils visent à fournir les motos électriques les plus durables et les plus performantes.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.