Capture décran 2022 08 25 à 23.33.57
#Afrique #Developpement #Economie #Mobilite #Route #Senegal
Agence Ecofin
4 septembre 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 4 Septembre 2022 à 07:00

Le Sénégal a entrepris depuis juin 2021, des travaux de désenclavement routier du Dandé Mayo dans le nord-est du pays. Une initiative dans laquelle le gouvernement est accompagné par des partenaires internationaux.

Le Sénégal bénéficiera d’un prêt de 47 millions de dollars octroyé par le Fonds saoudien pour le développement (SFD) pour la réhabilitation de la route Orofondé-Nguidjilone. La signature de l’accord de prêt s’est déroulée, le mardi 23 août, au ministère sénégalais de l’Economie.

Les travaux qui seront réalisés sur ce tronçon, long de 62 km, visent à élargir la route et à relever le niveau de sécurité routière, conformément aux normes approuvées par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), selon le SFD. Le projet contribuera aussi à réduire la pénibilité des services de transport et de communication pour les habitants des villes et villages de cette partie du Sénégal.

« Ce projet d’une grande importance permettra le désenclavement, mais également le renforcement des échanges commerciaux entre la zone du Dandé Mayo et le reste du pays, tout en améliorant les conditions de vie des populations. Lesquelles, outre une meilleure mobilité, auront un accès plus facile aux services sociaux de base, aux structures de santé et à l’éducation », a souligné la note d’information du ministère sénégalais de l’Economie.

La réhabilitation de ce tronçon constitue la deuxième phase du projet de construction de la route Dandé Mayo Nord. Allant de Orofondé à Matam, elle mesure 104 km et est financée par l’Etat sénégalais et ses partenaires, notamment le SFD et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). 

Le projet prévoit également la construction de sept ponts. Son objectif, à terme, est de « désenclaver la zone du Dandé Mayo Nord, en facilitant l’accès aux zones de production agricole et minière, en favorisant les échanges et la coopération économiques avec les pays limitrophes ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.