analyse eco 2
#Actualite #AnalyseEconomique #Economie #AfriqueDuSud
Denys Bédarride
10 mars 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 10 Mars 2021 à 15:53

Entre croissance atone et difficultés budgétaires, l’économie sud-africaine est en crise depuis quelques années. En 2020, la pandémie de covid-19 a envenimé la situation, plongeant l’économie dans une récession historique.

L’économie sud-africaine s’est contractée de 7% en 2020. C’est ce qu’a annoncé l’Office sud-africain des statistiques (Stats SA) dans un rapport publié ce mardi 9 mars 2021.

Sans surprise, la principale cause de cette chute historique du PIB est la pandémie de covid-19. Elle a touché 1,5 million de personnes dans le pays pour 50 803 décès, faisant de l’Afrique du Sud la nation la plus touchée en Afrique par la maladie.

Cependant, c’est surtout l’effet de la stratégie utilisée contre le virus qui semble avoir été pire que la maladie, du moins sur le plan économique. En effet, d’un point de vue trimestriel, la plus forte contraction économique a été enregistrée en Afrique du Sud au second trimestre 2020.

Celui-ci a été marqué par l’adoption des mesures restrictives et de confinement, qui ont certainement ralenti la propagation du virus, mais également mis un coup d’arrêt brutal à une économie qui était déjà sur la corde raide.

Même si la levée de ces mesures a permis une reprise progressive de l’économie au cours des deux derniers trimestres (13,7% de croissance pour le troisième et 1,5% pour le quatrième 2020), grâce notamment à une activité en hausse dans huit des dix principaux secteurs clés de l’économie, les pertes engendrées n’ont pas pu être comblées.

« La croissance positive enregistrée au cours des troisième et quatrième trimestres n’a pas suffi à compenser l’impact dévastateur de la covid-19 au deuxième trimestre, lorsque les restrictions de confinement étaient les plus strictes. L’activité économique pour l’ensemble de l’année a diminué de 7,0 % en 2020 par rapport à 2019 », indique la Stats SA.

Et d’ajouter : « si l’on examine les données historiques, il s’agit de la plus forte baisse annuelle de l’activité économique que le pays a connue depuis au moins 1946 ».

Notons néanmoins que l’agriculture est le seul secteur clé de l’économie sud-africaine à avoir véritablement résisté à la crise. Sa croissance s’est établie à 13,1 % en 2020. L’année précédente, le PIB de l’Afrique du Sud n’a enregistré qu’une faible croissance de 0,2%.

Pour 2021, le FMI s’attend à une reprise économique de près de 3% pour la nation arc-en-ciel.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.