port dakar
#Commerce #Ecologie #Environnement #Transport #Senegal
Denys Bédarride
9 avril 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 9 Avril 2021 à 16:52

Futur producteur d’hydrocarbures, le Sénégal se prépare à valoriser ses réserves en particulier dans le domaine de la logistique et du transport maritime notamment par l’intermédiaire du port autonome de Dakar.

Désigné comme concessionnaire du terminal gazier du port autonome de Dakar, la société sénégalaise Elton Group compte y investir 121 millions de dollars, soit environ 70 milliards FCFA pour construire une installation unique qui fournira de nombreux services gaziers. Une fois la construction achevée, le terminal sera capable d’accueillir et d’alimenter en GNL les navires fonctionnant avec ce carburant.

Cette construction s’effectuera en plusieurs phases et va permettre à terme de réceptionner, de stocker, de regazéifier et de livrer le gaz à de nombreux clients. Avec une capacité de stockage de 140 000 m3, il alimentera également en GNL les pays voisins, renforcera la chaine de valeur du gaz domestique et contribuera surtout à générer des emplois indirects et directs.

« Il s’agira du premier port capable d’accueillir des navires utilisant le GNL comme carburant, ce qui lui donnera un avantage concurrentiel important par rapport aux autres ports de la sous-région, a déclaré Abderahmane Ndiaye (photo), PDG d’Elton.

Elton, spécialisée dans la distribution de produits pétroliers au Mali, en Gambie, en Guinée et en Guinée Bissau, devrait s’appuyer sur le GNL qui sera produit dans le pays pour fournir ces services. Aucune date n’a été annoncée pour la construction du terminal.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.