cafe
#Actualite #Cafe #Economie #Tanzanie
Agence Ecofin
5 mai 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 5 Mai 2021 à 12:11

En Tanzanie, le café est l’une des principales cultures de rente aux côtés du sucre et de la noix de cajou. Alors que la filière a traversé des turbulences ces dernières saisons, elle a repris le chemin de la croissance en 2020/2021.

L’année caféière 2020/2021 s’est donc soldée sur de véritables prouesses commerciales. Selon les dernières données de l’Office du café (TCB) relayées par The Citizen, la filière a exporté durant ladite campagne 68 880 tonnes de grains de café des variétés arabica et robusta.

Ce stock en hausse d’environ 10 000 tonnes par rapport à l’exercice précédent a permis au pays d’Afrique de l’Est d’engranger des recettes de 135 millions $. « Notre café continue à afficher une bonne qualité et sa demande est en hausse sur le marché mondial », indique Frank Nyalusi, responsable de la division de contrôle de la qualité et des ventes à la TCB.

S’agissant des perspectives pour 2021/2022, les autorités anticipent l’écoulement d’un volume en repli à 65 000 tonnes en raison de la contreperformance attendue du côté de la production.

Les principales destinations pour le café tanzanien sont le Japon, l’Italie, l’Allemagne, les USA et la Belgique.

La filière café compte pour 5 % des recettes d’exportation du pays et occupe près de 400 000 petits producteurs.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.