mais
#Actualite #Economie #Mais #Zambie
Agence Ecofin
12 octobre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 12 Octobre 2021 à 11:03

En Zambie, l’heure est à l’abondance dans la filière maïs. Comme le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, le pays partira à la conquête des marchés extérieurs pour écouler son surplus de la céréale enregistré en 2021/2022.

En Zambie, le gouvernement vient d’autoriser officiellement l’exportation de 1 million de tonnes de maïs durant la campagne 2021/2022. Ce stock important s’explique par la récolte historique enregistrée durant ladite campagne, soit 3,6 millions de tonnes grâce aux bonnes pluies et à l’amélioration des pratiques culturales.

Dans le pays qui consomme en moyenne 2,4 millions de tonnes de la céréale, l’Agence de réserve alimentaire (FRA) compte acheter 800 000 tonnes de maïs afin de consolider ses stocks stratégiques.

Si les débouchés potentiels d’écoulement n’ont pas été indiqués par l’exécutif, de nombreux analystes estiment que le pays devrait exporter principalement vers des pays comme la Zambie et le Kenya, mais aussi fournir le Programme alimentaire mondial (PAM) en céréales pour ses besoins d’assistance alimentaire.

Avec sa bonne récolte en 2021/2022, la Zambie s’affiche pour la deuxième année consécutive comme un exportateur net de maïs. Le pays représente le second producteur de la céréale en Afrique australe derrière son voisin sud-africain.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.