aeroport
#Actualite #Aeroports #Afrique #Commerce #Gouvernement #Investissements #Tourisme #Transport #Tanzanie
Agence Ecofin
9 juin 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 9 Juin 2022 à 07:30

Le gouvernement tanzanien ne perd pas de vue ses ambitions pour Air Tanzania, malgré les contreperformances de la compagnie. Cette dernière devrait jouer un rôle clé dans l’essor du transport aérien, et par ricochet celui du tourisme et du commerce.

La Tanzanie prévoit d’investir 468 milliards de shillings TZS (201 millions USD) pour acquérir 5 avions au profit d’Air Tanzania Company Limited (ATCL), la compagnie aérienne nationale. Selon le ministre des Transports, Makame Mbarawa, les fonds serviront à l’achat « d’un Boeing 787-8 Dreamliner, de deux Boeing 737-9, d’un Boeing 767-300F cargo et d’un Dash 8 Q400 ». Les nouveaux avions devraient être livrés début 2023.

Le gouvernement tanzanien, en dépit des difficultés de trésorerie du transporteur aérien national, a l’intention de poursuivre les investissements pour le redresser, ceci en droite ligne des ambitions du pays de devenir une plaque tournante du transport et de la logistique en Afrique de l’Est et en Afrique centrale.

La flotte attendue devrait permettre à la compagnie d’étendre davantage son réseau pour réduire ses pertes. La reprise des activités suite à la levée des restrictions de voyage, couplée à l’ouverture de nouvelle routes ont en effet permis à Air Tanzania, au cours de l’exercice 2020-2021, de réduire à 36,5 milliards de shillings les pertes enregistrées sur les cinq précédentes années. 

Ces dernières étaient estimées à 60,2 milliards de shillings, selon le contrôleur et auditeur général Charles Kichere. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.