gambie
#Actualite #Afrique #Aides #Covid19 #CriseSanitaire #Economie #Fmi #Gouvernement #Guerre #Ukraine #Gambie
Agence Ecofin
20 juin 2022 Dernière mise à jour le Lundi 20 Juin 2022 à 07:30

La Gambie qui a été gravement frappée par la covid-19 a dû faire recours au FMI pour relancer son économie. Le gouvernement s’est engagé dans un programme de réformes économiques depuis mars 2020, grâce auquel il bénéficie de financement pour la relance.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé l’octroi de 6,7 millions de dollars à la Gambie, afin de soutenir le gouvernement dans la reprise post-pandémique. L’information a été rendue publique, le 10 juin via un communiqué de presse. 

Ce financement intervient à l’occasion de la quatrième revue de l’accord de Facilité élargie de crédit (FEC) du FMI. Il vise également à répondre aux besoins de financement de la balance des paiements et des finances publiques de la Gambie, et permettra de relever les défis liés à la guerre en Ukraine.

Ce programme économique supervisé par le Fonds permet à la Gambie de « mieux se préparer aux chocs externes, de poursuivre une croissance élevée et inclusive, de réduire les vulnérabilités de la dette, de renforcer la gestion des finances publiques et la mobilisation des recettes intérieures ».

L’accord FEC conclu en mars 2020 portait sur un financement total de 35 millions de DTS, soit 47,1 millions de dollars, à la Gambie avant d’être revu à la hausse à 55 millions de DTS en janvier 2021. Il s’étend sur 39 mois.

Selon le FMI, les réformes mises en œuvre dans le pays ont permis à la Gambie de réaliser une croissance économique positive malgré les différentes vagues de la pandémie de covid-19. L’institution prévoit une croissance de 5,6% cette année pour le pays, après avoir enregistré un taux de 4,3% en 2021.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.