Carrefour Sacré Coeur Cotonou Bénin
#Afrique #Economie #Investissements #Tourisme #Benin
Agence Ecofin
25 juillet 2022 Dernière mise à jour le Lundi 25 Juillet 2022 à 07:00

Le Bénin a ainsi entrepris des investissements dans les infrastructures, et veut aussi se doter d’une ressource humaine capable de soutenir le projet. Après 54 guides touristiques, 700 travailleurs du secteur seront aussi formés.

Le gouvernement béninois a lancé le recrutement des professionnels qui bénéficieront d’un Programme de renforcement de capacités dans les domaines du tourisme, de la restauration et de l’hôtellerie. Une plateforme a été lancée à cet effet le jeudi 14 juillet.

Le programme de formation mis en œuvre avec l’appui de la Banque mondiale a pour objectif de « disposer de ressources humaines qualifiées qui contribueront à construire une image attrayante de notre destination et à accroître sa fréquentation », a indiqué le ministre du Tourisme, Jean-Michel Abimbola (photo).

Celui-ci a fait savoir que la formation s’inscrit en droite ligne avec le projet de professionnalisation du secteur du tourisme engagé par le gouvernement. Ainsi, 54 guides touristiques sont en formation depuis le 30 mai dernier.

En tout, 700 personnes bénéficieront de cette formation qui se tiendra pendant les mois de septembre et novembre prochains, dans les communes de Cotonou, Abomey et Parakou. Elle s’articulera autour de 4 modules à savoir : hygiène et sécurité alimentaire, technique d’accueil et qualité de service, promotion et commercialisation des produits touristiques, et patrimoine, histoire et culture du Bénin.

Le programme d’action du gouvernement (PAG) du Bénin prévoit d’ici 2026 de faire du Bénin une destination touristique majeure en Afrique et dans le monde. Pour se donner les moyens d’y arriver, en plus des investissements dans les infrastructures, le pays veut se constituer une ressource humaine qualifiée en la matière.

Les inscriptions sont en cours via le site officiel de l’administration béninoise.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.