bananes
#Actualite #Alimentation #AnalyseEconomique #Cameroun
Denys Bédarride
13 janvier 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Janvier 2021 à 18:21

Il ressort de la compilation des données publiées tout au long de l’année par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) que le pays a exporté 187 884 tonnes de bananes en 2020 contre 204 320 tonnes en 2019, soit une baisse de 16 436 tonnes (-8%).

À l’observation, ce repli est imputable notamment au leader du marché, la société des plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de la Compagnie fruitière de Marseille.

Elle a vu ses performances reculer de 187 423 tonnes en 2019 à 166 762 tonnes en 2020, soit une baisse de 20 661 tonnes entre les deux périodes (-11%). Boh Plantations, devenu deuxième opérateur de la filière au Cameroun à cause de l’arrêt de la Cameroon Development Corporation (CDC), une unité agro-industrielle publique partiellement détruite par des bandes armées dans les régions anglophones du Cameroun, a chuté de 16 897 tonnes en 2019 à 14 954 tonnes en 2020, soit une baisse de 1943 tonnes (-11,5).

La CDC, par contre, partie d’un chiffre nul en 2019 à 6 168 tonnes de bananes en 2020. Ce qui n’a pas suffi à combler ce déficit.

La banane fait partie du top 10 des exportations non pétrolières du Cameroun vers l’Union européenne. Selon les derniers chiffres officiels, le pays a écoulé en 2019 sur le marché européen les bananes pour un montant de 136 milliards de FCFA.

Avec cette baisse des volumes d’exportations en 2020, l’on devrait s’attendre logiquement à une baisse des recettes au Cameroun.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.