huile de palme
#Actualite #Agricoles #Agriculture #HuileDePalme #Ouganda
Denys Bédarride
8 mars 2021 Dernière mise à jour le Lundi 8 Mars 2021 à 17:04

En Ouganda, la consommation d’huile de palme est en plein essor. Avec la demande croissante de la population, les importations augmentent d’année en année en raison de la faiblesse de la capacité de production nationale. Une situation qui pousse de nombreuses entreprises à investir dans le secteur.

En Ouganda, la filière huile de palme rêve grand. Produisant actuellement 40 000 tonnes d’huile de palme, l’industrie envisage de doubler ce volume dans les 5 prochaines années.

Pour y arriver, le secteur compte notamment sur le nouveau projet de Bidco Uganda, joint-venture entre Wilmar, Josovina Commodities et Bidco Oil Refineries of Kenya.

La compagnie qui déploie actuellement son projet sur l’ile de Buvuma située le long des côtes du Lac Victoria ambitionne de planter 1 000 hectares de palmeraies cette année et d’ajouter 5 000 hectares supplémentaires sur les 4 prochaines années.

Elle projette aussi de s’appuyer sur les producteurs indépendants qui devraient planter 2 500 hectares de palmeraies à l’horizon 2025.

D’après les responsables de Bidco Uganda, cette initiative vise à réduire les importations d’huile de cuisine du pays qui s’élèvent à près de 550 millions $ par an.

L’entreprise a déjà investi près de 150 millions $ dans le développement de sa première plantation de palmier à huile à Kalangala sur l’ile Bugala au nord-ouest du lac Victoria.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.