jus fruit
#Agriculture #Agroalimentaire #Hollande #VieDesEntreprises #SierraLeone
Denys Bédarride
9 avril 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 9 Avril 2021 à 17:00

En Sierra Leone face au développement du marché agroalimentaire et pour en tirer profit de nombreuses entreprises déjà présentes dans ce domaine font appel à des investisseurs d’étrangers afin de renforcer leurs opérations.

En Sierra Leone, le producteur de jus de fruits Capitol Foods vient de recevoir une facilité financière de 1 million $ de Cordaid Investment Management et Triodos-Hivos, deux sociétés néerlandaises orientées vers les investissements à fort impact.

Cette enveloppe financière aidera l’entreprise à lancer son extension pour répondre à la demande croissante en portant la capacité de transformation de son usine à 3 tonnes de fruits par heure contre 2 tonnes actuellement.

Elle devrait également lui permettre d’acheter annuellement auprès des exploitants locaux, 5 000 tonnes de divers fruits comme la mangue, l’orange, l’ananas et la pomme. Ce faisant, Capitol Foods envisage de toucher 10 000 producteurs en leur fournissant un accès direct à un marché d’écoulement fiable.

« Ce prêt permettra de soutenir notre fonds de roulement dans un contexte où les chaînes d’approvisionnement et la logistique ont été affectées par les conséquences du coronavirus. La Sierra Leone est considérée comme un marché à haut risque par de nombreuses institutions financières qui ont peur d’y investir, ce qui affecte le développement de nombreux secteurs en particulier l’agriculture et la transformation agricole. Nous espérons que cette collaboration permettra de changer cette rhétorique et d’apporter un changement radical qui va au-delà de notre entreprise », indique Hamza Hashim, CEO de Capitol Foods.   

Pour rappel, Capitol Foods a été fondée en 2016. Son unité de transformation s’étend actuellement sur 1 500 m² dans la ville de Kenema et produit près de 3 000 bouteilles de jus de fruits par heure principalement sous la marque « Sierra Juice ». 

Pour suivre toute la filière de production de l’ananas en jus : https://youtu.be/rWJwY4zEv9w 

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *