rwanda
#Allemagne #Cooperation #Economie #Exportation #Formation #Rwanda
Agence Ecofin
21 avril 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Avril 2021 à 16:33

L’accord qui s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays permettra de soutenir la bonne gouvernance et la formation professionnelle entre autres.

Le Rwanda et l’Allemagne ont signé un accord pour une subvention de 90 milliards de francs rwandais (78 millions d’€) en faveur du Rwanda. C’est ce qu’a annoncé le ministère rwandais des Finances le 12 avril 2021.

L’accord a été signé par le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Dr Uzziel Ndagijimana et Dr Thomas Kurz, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne près le Rwanda. Il a pour but d’accompagner la décentralisation, la bonne gouvernance, la promotion des exportations et la formation professionnelle.

Selon le communiqué, les fonds seront mis à la disposition du gouvernement rwandais par l’intermédiaire de deux institutions que sont : la Banque de développement KfW et la GIZ. Ainsi, la KfW fournira près de 70 millions $ pour soutenir la formation technique et professionnelle, la promotion des PME, l’exportation, les investissements verts et les TIC. La GIZ quant à elle acheminera plus de 22 millions $ qui « soutiendront la décentralisation et la bonne gouvernance, la prévention de la violence sexuelle et sexiste, entre autres ».

Suite à la signature des accords, Dr Uzziel Ndagijimana a indiqué l’importance de la signature de cet accord pour la réalisation des objectifs de développement du pays. Il a en effet déclaré que « ce soutien arrive à un moment critique, compte tenu des effets de la covid-19 sur notre progrès socio-économique. Nous sommes impatients de stimuler ces domaines importants qui sont en accord avec notre stratégie nationale de transformation ».

Notons que la signature de cet accord vient confirmer la longue collaboration entre les deux pays. En effet, l’ambassadeur allemand près le Rwanda a indiqué que « l’Allemagne s’engage à soutenir le Rwanda dans son processus de redressement économique et dans la mise en œuvre du NST 1 [le programme National Strategy for Transformation, Ndlr], afin d’atteindre les ODD et de ne laisser personne de côté ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.