33875398811 31d1a6d842 c
#Actualite #Ecole #Economie #Education #Enfants #Enseignement #Financement #Formation #RoyaumeUni #Tanzanie
Agence Ecofin
13 avril 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Avril 2022 à 07:30

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, le système éducatif tanzanien peine à assurer 100% des besoins exprimés par sa population. En plein renforcement de ses relations avec ses partenaires africains, Londres veut faire de ce secteur, un nouvel axe de coopération avec Dodoma.

La Tanzanie bénéficiera d’un financement de 116 millions $ du Royaume-Uni pour mettre en œuvre une stratégie destinée à renforcer l’accès des enfants à l’éducation. Elle a été lancée par Vicky Ford, ministre britannique pour l’Afrique, lors d’une visite organisée dans le pays, le lundi 4 avril.

Dénommé « Shule Bora », le nouveau programme vise à améliorer les résultats de l’apprentissage pour les enfants, en mettant un accent particulier sur les filles, les enfants handicapés et ceux qui vivent dans des zones défavorisées.

Au total, plus de 4 millions d’entre eux devraient bénéficier d’une éducation de qualité grâce à ce programme qui consistera notamment à mieux former les enseignants et à aider « le gouvernement à améliorer le rapport qualité-prix de l’enseignement dispensé à l’école ». D’après l’USAID, 66 % des enseignants en Tanzanie déclarent ne pas disposer de matériel adéquat dans leurs classes pour enseigner la lecture, l’écriture et l’arithmétique.

« Le Royaume-Uni est un leader mondial dans le domaine de l’éducation, et nous croyons fermement que l’éducation est cruciale pour niveler le niveau à travers le monde. Nous restons déterminés à améliorer l’accès à une éducation de qualité en Afrique », a à cet effet indiqué Vicky Ford.

Capture décran 2022 04 06 à 01.43.53

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.