#AfriqueDuSud #Economie #Egypte #Enseignement #Formation #Universites #Afrique
Agence Ecofin
22 avril 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 22 Avril 2022 à 07:30

En 2022, 10 universités africaines figurent dans le classement thématique de la formation d’ingénieurs. Egyptiennes et sud-africaines, elles se sont illustrées par leurs offres de formation innovantes.

Quacquarelli Symonds (QS), un groupe de réflexion international sur l’enseignement supérieur, a publié l’édition 2022 du QS World University Rankings by Subject, une analyse comparative des performances de 15 200 programmes de formation universitaires, dont celui d’ingénieurs. Dans ce classement, l’Egypte et l’Afrique du Sud sont les seuls représentants africains avec 5 écoles chacune.

L’Université du Caire, en Egypte est la mieux classée. Grâce à la bonne renommée de ses facultés d’informatique et de génie civil, elle a obtenu 74 points sur les 100 possibles, et se classe au 134e rang mondial. Sa compatriote d’Ain Shams est à la 269e place mondiale, avec un total de 68 points. Cette école propose des formations d’ingénieurs innovantes. C’est le cas de son cursus en planification urbaine, mécatronique et hydraulique. 

Avec sa faculté d’ingénierie et d’écologie, l’Université du Cap en Afrique du Sud clôt le trio de tête africain, avec 68 points qui lui permettent de se classer à la 287e place mondiale. Les autres universités du classement sont respectivement l’Université d’Alexandrie en Egypte, de Pretoria en Afrique du Sud, l’Université américaine du Caire en Egypte, celles de Witwatersrand et de Stellenbosch en Afrique du Sud, l’Université de Mansourah en Egypte, et celle de Johannesburg en Afrique du Sud.

Catholic University of Eastern Africa garden

Au niveau mondial, c’est l’Institut de technologie du Massachusetts qui arrive en tête avec 96 points. Il est suivi de deux établissements britanniques, à savoir : les universités de Cambridge et d’Oxford. 

Le classement a été élaboré à partir de 7 filières d’ingénierie et des technologies, à savoir : le génie civil, le génie électrique et électronique, le génie chimique, le génie mécanique, le génie minier, le génie pétrolier, et l’informatique et systèmes d’information.

Ce classement thématique qui est à sa douzième édition vise à aider les futurs étudiants à identifier les meilleures écoles du monde dans leur domaine de prédilection, en réponse à la forte demande de comparaison au niveau des matières. 

Il est élaboré sur la base de 5 principaux indicateurs, dont la réputation académique, la réputation de l’employeur, les citations de recherche par article, l’impact des travaux de recherche et la qualité du réseau international de l’université.

Capture décran 2022 04 15 à 00.10.37

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.