agrumes
#Actualite #Agriculture #Agrumes #Economie #AfriqueDuSud
Agence Ecofin
21 avril 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Avril 2021 à 16:57

En Afrique du Sud, le segment des agrumes fait partie des principales locomotives de l’agriculture. Si au début de cette année, la filière était en pleine euphorie sur le plan des exportations, l’heure n’est plus actuellement à la fête.

En Afrique du Sud, les objectifs de la filière agrumes en 2021 pourraient buter sur les problèmes de logistique. Alors qu’elle aura besoin de près de 95 000 conteneurs réfrigérés pour pouvoir enchaîner cette année un second record à l’exportation avec 162 millions de cartons, l’industrie fait face à des vents contraires.

En effet, selon Justin Chadwick, CEO de l’Association des producteurs d’agrumes (CGA), le secteur peine actuellement à accéder à des conteneurs en raison de la forte demande du côté de la Chine.

Avec les besoins d’importation élevés en matières premières agricoles de l’Empire du Milieu, de nombreux conteneurs réfrigérés sont envoyés des USA, de l’Amérique du Sud et de l’Europe vers le pays asiatique.

Cette situation entraîne notamment une flambée des prix du fret fixé par les armateurs et pénalise sérieusement les opérations de la filière. « Il y a un parfait déséquilibre dans les flux commerciaux qui conduit à un empilement des conteneurs en Chine.

La gravité du problème a déjà affecté les exportations de fruits décidus dans le Cap-Occidental avec des conséquences dévastatrices », indique M. Chadwick.

Si pour le responsable, il reste encore la possibilité de traiter avec des navires frigorifiques spécialisés, un autre défi pour les exportateurs sera de négocier des prix élevés pour leur produit sur les marchés internationaux afin de pouvoir couvrir les charges de transport.

Pour rappel, l’Afrique du Sud est le deuxième exportateur mondial d’agrumes derrière l’Espagne. L’orange est le principal fruit cultivé avec une superficie emblavée de plus de 40 000 hectares.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.