tchad
#Actualite #Economie #Politique #Cameroun #Tchad
Agence Ecofin
5 juillet 2021 Dernière mise à jour le Lundi 5 Juillet 2021 à 10:11

Le coronavirus et les troubles sécuritaires avaient conduit les autorités tchadiennes et camerounaises à la fermeture des frontières entre les deux pays.

Le pont de Ngueli, qui enjambe le fleuve Logone, est de nouveau rouvert à la circulation depuis le dimanche 20 juin. Les autorités camerounaises ont officiellement permis la traversée de cette infrastructure qui relie le Cameroun au Tchad à partir de la ville frontalière de Kousseri.

La réouverture s’est faite par le préfet du département du Logone et Chari. Quelques jours plus tôt, le 17 juin, les autorités tchadiennes avaient annoncé la réouverture de la frontière avec le Cameroun. « Comme vous le savez, cela fait quelques mois que notre frontière est fermée officiellement. Les conditions sanitaires et sécuritaires nous ont obligés à fermer les deux frontières et aujourd’hui nous constatons qu’il y a un changement.

Nous avons été instruits d’ouvrir la frontière du côté tchadien pour permettre la fluidité commerciale et aussi humaine. Nous allons mener les tractations du côté de nos amis et frères camerounais pour demander quelles sont les modalités pratiques pour ouvrir de leur côté », avait alors déclaré le général Souleyman Abakar Adam, ministre tchadien de la Sécurité publique.

Le pont de Ngueli avait été fermé côté tchadien, en mars dernier, à la suite de la mort du président tchadien Idriss Deby Itno et la prise de pouvoir par l’armée et côté camerounais en mars 2020 après la détection du premier cas de Coronavirus dans le pays, rappelle le site Stopblablacam. Ce pont est le principal axe d’approvisionnement du Tchad. Il débouche droit sur la capitale tchadienne Ndjamena.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.