26965198329 3883bbce9b c
#Asie #Belgique #Commerce #EchangesAfricains #Economie #EtatsUnis #Europe #Fournisseur #France #Gabon #Industrie #Marchandises #Petrole #Togo
Agence Ecofin
2 mai 2022 Dernière mise à jour le Lundi 2 Mai 2022 à 07:30

Tiré par les ventes de pétrole, le volume des exportations du Togo vers le Gabon l’avait déjà positionné comme premier fournisseur africain du pays d’Afrique centrale, en 2020.

Comme en 2020, le Togo s’est positionné en 2021 en tant que premier fournisseur du Gabon sur le continent africain. Selon les données de la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDI), ce pays d’Afrique de l’Ouest a vendu au cours de l’année passée des marchandises d’une valeur de 41,6 milliards FCFA, essentiellement du pétrole. En baisse de 35,9% par rapport à 2020. Cette année-là, le pays avait vendu au Gabon pour 65 milliards FCFA.

Par ailleurs, au niveau mondial, le Togo se positionne en 2021 comme le 5e fournisseur du Gabon avec 3,4% des parts, derrière la France (25,4%), la Belgique (11,9%), la Chine (11%) et les États-Unis d’Amérique (3,7%). Mais, globalement, au terme de l’année 2021, la plus grande partie des commandes du Gabon a été orientée vers l’Europe (51,4% des parts). Ce continent est suivi de l’Asie (25,4% des parts), l’Afrique (15,3% des parts) et l’Amérique (7,7% des parts).

Notons que les importations du Gabon en provenance de ses dix premiers fournisseurs ont connu une baisse de 8,3% à 828,4 milliards FCFA à fin décembre 2021. Ce repli, selon la DGDI, est tiré essentiellement par la diminution de la demande des « outillages, machines », « appareils mécaniques » et des « produits sidérurgiques ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.