chemin de fer
#Actualite #Afrique #Mobilite #Trains #Transport #TransportFerroviaire #VoieFerree #Ghana
Agence Ecofin
15 juillet 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Juillet 2022 à 07:30

Le gouvernement ghanéen veut redorer le blason de son infrastructure ferroviaire héritée de la colonisation et dégradée à environ 90%, selon le président Akufo-Addo. Une vaste opération de réhabilitation a été lancée dans le pays, à cet effet.

Le chef de l’Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo, a lancé les travaux de construction d’une ligne ferroviaire de près de 509 millions de dollars. L’annonce a été faite par la présidence ghanéenne le 5 juillet. 

Cette nouvelle voie ferrée reliera la localité de Manso, dans la région occidentale du Ghana, et celle de la vallée de Huni, située dans le centre-ouest du pays. La construction de cette infrastructure routière, longue de plus de 78 km, sera achevée en quarante-deux (42) mois. D’après le président Akufo-Addo, cet investissement constitue le plus important pour le développement ferroviaire depuis l’indépendance du pays. 

« La cérémonie d’aujourd’hui fait partie intégrante d’une série de projets d’infrastructure destinés à développer les services ferroviaires. Parmi les projets ferroviaires, en cours, figure le développement d’une nouvelle ligne à écartement standard entre le port de Tema et Mpakadan dans le district d’Asuogyaman de la région orientale. Ce projet a atteint un stade avancé d’achèvement, et sera bientôt remis au gouvernement pour être exploité », a-t-il annoncé, lors de la cérémonie de lancement des travaux.

Le démarrage des travaux avait déjà été annoncé en décembre dernier par le ministre ghanéen chargé du Développement des chemins de fer, John-Peter Amewu. Un financement de 69,2 millions $, issu d’un prêt obtenu par le gouvernement à cet effet, avait alors été débloqué. 

L’objectif de cette initiative est de moderniser et d’étendre le réseau ferroviaire, afin de faciliter l’acheminement des minerais de bauxite extrait dans l’ouest du pays.

Notons que le Ghana compte actuellement 947 km de réseau ferroviaire à voie étroite. Avant le lancement de ces travaux de réhabilitation, seul 10% du réseau était opérationnel, selon le chef de l’Etat ghanéen.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.