Capture décran 2022 04 14 à 11.17.13
#Actualite #Afrique #Agricole #Agriculture #Alimentaire #Alimentation #PIB #Gabon
Agence Ecofin
4 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 4 Juin 2022 à 07:30

Cela permettra au Gabon d’accroître la part de l’agriculture dans son PIB, actuellement inférieure à 5%. Le matériel végétal est un maillon clé de la chaîne de production agricole.

La Cellule d’exécution de la phase 1 du Projet gabonais d’appui au programme graine (PAPG1) a lancé mercredi 25 mai un appel d’offres pour la construction de 6 centres de production de semences agricoles. Cet appel d’offres est réparti en 6 lots, dont le premier concerne la province du Woleu Ntem, tandis que les autres lots s’implanteront dans les provinces de la Nyanga et de la Ngounié.

« Les candidats ont la possibilité de soumissionner pour un ou plusieurs lots. Dans le cas où ils soumissionnent pour plusieurs lots, ils doivent présenter une soumission séparée pour chaque lot en termes de personnel, de matériel, de capacité de financement et de logistique, sous peine de rejet. Le soumissionnaire ne peut être attributaire que de deux lots. Les soumissionnaires doivent justifier aux fins d’attribution du marché, de leurs capacités juridiques, techniques et financières. », relaie Le Nouveau Gabon.

Les travaux de construction seront financés grâce à un prêt de la BAD. Seules les entreprises non concernées par les mesures d’exclusion et d’incapacité peuvent soumissionner. Le dossier d’appel d’offres peut être retiré contre un paiement au trésor public d’un montant non remboursable de 200 000 FCFA. 

Ce paiement se fera sur présentation d’un ordre de recette délivré par la direction générale des marchés publics. La date butoir pour le dépôt des dossiers est le 24 juin 2022.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.