potasse
#Actualite #Afrique #Agricole #Canada #Echanges #Guerre #Russie #Ukraine #Nigeria
Agence Ecofin
4 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 4 Juin 2022 à 07:30

Au Nigeria, les besoins en engrais sont élevés au regard de la nécessité de développer la production agricole pour nourrir une population de près de 200 millions d’habitants. A l’heure où les prix de la matière première sont en hausse, l’approvisionnement des usines locales est une priorité.

Au Nigeria, les autorités achèteront 105 000 tonnes de potasse depuis la Russie et le Canada pour permettre aux usines d’engrais de disposer des matières premières nécessaires à leur fonctionnement. L’annonce a été faite le jeudi 26 mai dernier par Uche Orji, directeur de l’Autorité des investissements souverains du Nigeria (NSIA).

Dans les détails, le responsable indique que 35 000 tonnes proviendront de la Russie alors que le volume restant viendra du Canada. Les deux stocks devraient respectivement entrer dans le pays d’ici les 3 et 6 juin. Plus largement, ce recours du Nigeria aux deux principaux fournisseurs mondiaux de potasse entre dans le cadre d’un programme du gouvernement nigérian visant à développer sa capacité à produire des engrais mélangés.  

Elle intervient dans un contexte de flambée des cours des engrais dans le sillage de la guerre russo-ukrainienne qui a aussi bouleversé le marché des céréales.

Il faut rappeler que déjà en avril dernier, le géant ouest-africain avait acquis en urgence des cargaisons de potasse du Canada suite à l’incapacité de la Russie de lui en livrer en raison des différentes mesures de sanctions prises par pays occidentaux.    

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.