or
#Afrique #MineDAmp039Or #Mines #Or #Ghana
Agence Ecofin
7 août 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 7 Août 2022 à 07:30

La mine Edikan est exploitée par la compagnie australienne Perseus Mining. Depuis son entrée en production en 2011, elle a produit plus de 1,4 million d’onces d’or.

La mine d’or Edikan continuera de livrer de l’or jusqu’à l’exercice 2027. C’est ce qu’a annoncé le propriétaire Perseus Mining mardi 19 juillet, précisant que cette prévision est liée aux résultats de l’étude de faisabilité achevée récemment sur le gisement Nkosuo.

Nkosuo héberge, apprend-on, des ressources minérales indiquées et inférées de 449 000 onces d’or. Quant aux réserves de minerai probables, elles totalisent 10 millions de tonnes de minerai titrant 1,04 g/t d’or et contenant 332 000 onces d’or.

« Nous pensons que la découverte de réserves de minerai supplémentaires à une distance de transport par camion des infrastructures existantes est le moyen le plus rentable dont dispose Perseus pour créer de la valeur pour ses actionnaires », a commenté le PDG Jeff Quartermaine.

Le minerai extrait à Nkosuo sera en effet traité à l’usine d’Edikan et les revenus supplémentaires générés grâce à la vente de l’or permettront de poursuivre l’exploration sur les concessions voisines pour découvrir d’autres gisements similaires. Dans quelques années, Perseus pourrait donc encore prolonger la durée de vie de sa mine ghanéenne au-delà de l’exercice financier 2027.

En dehors du Ghana, rappelons que la compagnie exploite en Côte d’Ivoire deux mines, à savoir Sissingué et Yaouré.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.